Le cerveau redresse-t-il l’image inversée de la rétine ?

Après avoir fait remarquer que l’image formé par notre œil sur la rétine est renversée, on entend souvent dire « mais heureusement notre cerveau retourne l’image sinon on verrait tout à l’envers».

Cette idée reçue est révélatrice d’une certaine vision du monde, une vision fortement basée sur des conventions et des repères absolus artificiels.

Pour comprendre pourquoi notre cerveau n’a pas à faire d’effort pour retourner l’image inversée de la rétine nul besoin d’invoquer la biologie, il suffit de comprendre que cette idée n’a pas de sens.

L’image du monde que l’on observe avec nos yeux n’est pas le monde lui-même mais l’image que l’œil produit sur la rétine. Dire que l’image est à l’envers et que cela pose problème au cerveau revient à dire que le cerveau est comme un petit homme observant l’image de la rétine sur un écran de cinéma.

En fait le cerveau n’est qu’une sorte de boite noir qui reçois des informations et les traitent de façon relatives, il cherche à donner de la cohérences entres ces différents signaux mais il ne peut en aucun cas donner une orientation absolu à ces informations.

On pourrait rétorquer le fait suivant : si, par un système optique, on inverse l’image formé sur la rétine (c’est-à-dire que pour le coup elle serait orienté « correctement » par rapport à l’espace « réel »), la personne verrait effectivement l’image à l’envers et serait complètement désorienté. N’est-ce pas là la preuve que le cerveau est sensible à l’orientation de l’image ?…

Que le cerveau soit sensible à l’orientation de l’image est une chose qu’il soit sensible à l’orientation absolu (par rapport au monde extérieur) en ai une autre, inversion de l’image par le système optique crée un problème interne, entre le « câblage » du sens de la vue est le « câblage » des autres sens. C’est un conflit interne qui n’a rien à voir avec un conflit lié à l’extérieur.

Le cerveau ne fait donc pas d’effort particulier pour redresser l’image inversée de la rétine, il se contente de prendre l’information qu’il « câble » de façon cohérente avec les autres sens. Si les lois d’optique avaient été différentes l’orientation de l’image aurait été autre et le cablage aurait trouvé sa cohérence spécifique, une cohérence ni plus ni moins compliqué et ni plus ni moins problématique que pour les autres orientations possibles.

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

4 Réponses to “Le cerveau redresse-t-il l’image inversée de la rétine ?”

  1. Bernard Says:

    Il est parfois difficile de convaincre l’interlocuteur de l’inanité de la question, car il s’accroche à ce pseudo-raisonnement : « l’image qui se forme sur ma rétine est inversée par rapport à ma perception, donc mon cerveau retourne l’image ».

    Pour le convaincre, une petite expérience de pensée s’avère plus efficace :
    Nous accepterons temporairement cette opinion, et, nous dotant (temporairement aussi !) de pouvoirs divins, nous créons deux sujets A et B

    Le cerveau de A est doté de ce pouvoir de renverser les images, le cerveau de B en est incapable.
    Nous pouvons en conclure que ce que voit A dans un sens, B le voit dans l’autre (en nous tenant strictement à l’hypothèse de départ du retournement supposé nécessaire).

    Plaçons maintenant A et B devant un schéma du fonctionnement de l’œil

    A déclare : « l’image qui se forme sur ma rétine est inversée par rapport à ma perception, donc mon cerveau retourne l’image ».
    B qui voit tout à l’inverse de A déclare : « l’image qui se forme sur ma rétine est inversée par rapport à ma perception, donc mon cerveau retourne l’image ».

    Dans notre hypothèse de départ, A a raison, B a tort, et cela en appliquant la même démarche déductive.

    Ce qui veut dire que ce pseudo raisonnement ne tient pas debout, il est « infalsifiable » au sens donné par le philosophe Popper.

    Notons que si l’on demande à ces deux sujets de dessiner un modèle qu’on leur présente, ils rendront le même dessin, car B qui voit tout à l’envers, voit aussi son dessin à l’envers !

  2. steff Says:

    lorsque je regarde la lune dans l’hemisphere nord le 1er quartier se trouve à droite,pas dans l’hemisphère sud. il en est de même pour une image par la webcam,pourquoi? quelqu’un peut-il m’en donner une explication plausible?

  3. fedorova Says:

    est-il possible d’avoir un defaut ou une maladie qui fait que notre cerveau ne renverse pas l’image? ainsi la personne ne s’en rend pas compte evidament puisque finalement cela lui semble normal.

  4. Sarah Says:

    Mais pourquoi une image inversée de l’objet se forme au fond de l’oeil ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :