Posts Tagged ‘coïncidence’

L’univers est plein de vide

mars 18, 2008

allmassOn estime à 1080 le nombre d’atomes dans l’univers,  si on imagine de rassembler toute cette matière dans une grosse boule celle-ci aurait un rayon de seulement 2 a.l (année lumière). Sachant qu’un atome est plein de vide (le noyau ne représente que le 10-15 eme  du volume total de l’atome !), il est possible de le compresser d’avantage, au final on a une boule compacte de l’ordre de 2.5 u.a de rayon (1 unité astronomique=distance terre-soleil). Le fait de constater que toute la matière de l’univers peut pratiquement tenir à l’intérieur de l’orbite terrestre est assez frappant, cela donne à l’univers une dimension plus humaine… 

      On peut constater également que la dimension de ces sphères de matière, que se soit la version compacte ou non compacte, se ratache à l’orbite terrestre : en effet la version compacte a un rayon comparable au rayon de l’orbite terrestre et la version non compacte a un rayon comparable à la distance parcouru par la lumière durant le temps que met la terre pour accomplir son orbite … Le volume de la boule non compacte est par ailleurs comparable au volume de l’espace moyen entre les étoiles dans une galaxie. On peut exprimer cette coïncidence autrement en remarquant que la distance moyenne entre les étoile ramené à la dimension de l’orbite terrestre est égale au rayon d’un atome ramené au rayon de son noyau…  Simple mais curieuse coïncidence.

 

Publicités

Le regard est-il au centre de l’univers ?

février 18, 2008

Quelle est la longueur caractéristique central de l’univers ?

La plus petite échelle possible est la longueur de Planck : lp=1.6.10-35 m

La plus grande échelle possible est la distance de l’horizon visible de l’univers qu’on évalue à L=1.1026 m (12 milliard d’a.l)

L’échelle centrale correspond à une longueur égale à exp((log(lp)+log(L))/2) se qui donne 45\mum.

Cette longueur n’est pas inhumaine, elle est même assez familière, car assez proche des dimensions d’une cellules biologique type. Sachant que l’amplitude entre la plus petite longueur et la plus grande est de 1061, la coïncidence est remarquable.

Mais on peut remarquer aussi et surtout que cette longueur est du même ordre de grandeur que le plus petit détail perceptible par l’œil humain. Pour un œil humain normal le punctum proximum (distance minimal de perception nette) est typiquement de 15 cm pour un jeune adulte et sa résolution type est d’environs une minute d’arc (3.10-4 rad) on trouve alors une longueur minimal de 15.10-2 X 3.10-4 = 43\mum.

Ainsi l’œil humain, ou plutôt son regard, se trouve exactement au centre de l’univers.