Posts Tagged ‘temps’

La perception du temps

février 27, 2008

Pourquoi le temps parait s’écouler plus vite au fur et à mesure que nous vieillissons ?

Je vais me risquer à deux explications possibles:

La première explication viendrait du lien qui existe entre le temps et l’information. Supposons que l’unité de temps apparent correspond au temps qui s’écoule entre deux informations nouvelles. Si ont admet qu’en vieillissant le flux de nouvelles informations fondamentales diminue, alors il est normal que le temps nous semble en accélération.

La seconde explication serait que notre esprit ce réfère à une unité de temps variable qui correspondrait tout simplement à notre âge. Dans ces conditions il nous semble qu’il c’est écoulé autant de temps entre notre 1er et 2eme années qu’entre notre quinzième et trentième année. Notre perception du temps est alors logarithmique. Une telle perception est d’ailleurs assez cohérent avec la loi de perception générale à tout nos sens, il est et effet bien connu que « la sensation est proportionnel au logarithme de l’excitation ».

Perception du temps en fonction de l’échelle :

Un petit animal ne vie pas dans la même échelle de temps qu’un plus grand. Il y a deux raisons à cela : d’une part sa faible inertie lui permet une rapidité de mouvement plus grande ce qui demande une conscience plus rapide, d’autre part son cerveau et son système nerveux est plus petit ce qui fait que le temps caractéristique de sa conscience (qui dépend du temps que met le signal nerveux pour faire l’aller retour du cerveau) vas diminuer au même temps que sa taille. Les deux phénomènes suivent heureusement à peu près la même loi.

existe-t-il une sorte de « metaconscience » à basse fréquence?

Je me suis souvent demandé si une conscience de basse fréquence pouvait cohabiter avec notre conscience normale. Si il existe une limite à la conscience de haute fréquence il n’y en à pas à priori vers les basses échelles de temps. On pourrait alors imaginer que cette conscience serait charger de gérer notre vie du long terme en suggèrent à notre conscience normal certaines décisions que l’on qualifierait d’intuitive.